Apple III

Apple III le jour de son arrivée

L’Apple III est un ordinateur professionnel crée par Apple en 1980.

Il devait, selon Apple, être l’ordinateur professionnel que toute entreprise se devait de posséder, laissant au grand public la gamme Apple II. Il possède un clavier majuscules/minuscules et pavé numérique, un affichage 80 colonnes, un lecteur disquette interne, quatre ports extensions, et un nouveau système d’exploitation, l’Apple S.O.S.

Apple voulait un système d’exploitation plus facile à utiliser que l’AppleDOS de l’Apple II. Ainsi l’Apple III n’utilise plus de ligne de commande mais un système de menus, dans lequel l’utilisateur navigue avec les flèche directionnelles. Les flèches directionnelles avaient elle aussi une particularité. Elles avaient deux positions, la vitesse de défilement changeait en fonction de la pression exercée sur la touche.

Les Ventes de l’Apple III ne décolleront jamais. L’ordinateur surchauffe, dû à l’absence de ventilateur dans le boîtier. Steve Jobs avait compris que le bruit d’un ventilateur était particulièrement fatiguant, et avait exigé que l’Apple III n’en ait pas. Résultat, malgré un énorme boîtier en fonte d’aluminium doté d’ailette de refroidissement à l’arrière, la température monte à tel point que la carte mère se dilate et fait sortir les composant enfichés de leur support. La solution trouvée par Apple ? Éteindre puis soulever l’ordinateur de quelques centimètres et le laisser retomber sur le bureau. La légende dit que cette astuce viendrait d’un ingénieur d’Apple. Énervé des pannes à répétitions de son ordinateur, il l’aurait soulevé puis laissé tomber et l’ordinateur à ensuite redémarré. De plus, son prix prohibitif de presque 10’000 francs Suisse, n’aidait pas. 

Mon avis :

Apple avait de grande ambitions avec cet ordinateur, mais son prix et son processeur presque dépassé à sa sortie n’ont pas aidé. Un ami, ancien revendeur Apple, me disait qu’un Apple III avec un disque dur, l’écran monochrome et une imprimante se vendait presque 30’000 francs Suisses !

Il reste pour moi un bel objet de collection. Difficile d’imaginer en faire grand chose, dû au fait qu’il chaufferait rapidement, les emplacements extensions étant tous occupés la circulation d’air est encore amoindrie, et donc, tomberait en panne rapidement, comme à l’époque.

En quelques mots :

  • Processeur Synertek 6502A à 2 MHz
  • 128 ou 256 Ko de RAM, extensible à 512 Ko
  • Résolution graphique 280×192 pixels en 16 couleurs ou 560×192 en 16 nuances 
  • Mode texte de 80 colones par 25 lignes
  • Apple S.O.S.

Mon exemplaire :

  • Processeur Synertek 6502A à 2 MHz
  • 256 Ko RAM
  • Carte serial printer
  • Deux carte Apple Profile III
  • Carte Z80

Mes accessoires :

  • Apple ProFile
  • Apple Monitor III (en panne)
  • Nombreux logiciels